Etre Projector, un cadeau (bien) caché

Etre Projector, un cadeau (bien) caché

Lorsque j’ai découvert mon type en Human Design, j’ai tout d’abord éprouvé du soulagement ! Enfin, je mettais des mots sur mon fonctionnement. Enfin, je pouvais comprendre -et accepter !- mon rythme, mon énergie et mes élans naturels.
Mais après la première phase d’émerveillement, quand j’ai voulu commencer à appliquer ma Stratégie et mon Autorité, les résistances sont apparues.

J’avais beau savoir, au fond de moi, quelle était la façon correcte de naviguer dans la vie, je n’arrivais pas à passer outre des années de conditionnement.
Je n’arrivais pas à incarner ma nature profonde : apprendre sans cesse, approfondir mes sujets de prédilection puis les partager. Et ensuite, attendre l’invitation à “guider” les personnes qui me solliciteraient, d’une manière correcte pour moi. Sur le papier, ça a l’air simple : j’étudie, je pratique, je rayonne en partageant ce qui me fait vibrer et hop ! les bonnes personnes se présentent à moi.

Dans la réalité… comment dire ? dans la réalité, ça a été beaucoup, beaucoup plus difficile parce que j’oubliais systématiquement une donnée fondamentale : ce processus demande du temps.
Du temps d’apprentissage et d’expérimentation, du temps pour se rendre visible, du temps pour attirer à soi les bonnes invitations.
Je voulais partager vite, attirer vite, gagner vite de l’argent. (oui, en tant qu’indépendante, l’enjeu financier est présent dans mon quotidien)
Alors évidemment, en partant d’une volonté de “forcer” les invitations, ça a été un beau fiasco… ce qui m’a conduite à retourner à des pratiques non correctes pour moi, déclenchant un nouveau fiasco. J’ai pédalé à vide dans ce cercle vicieux pendant quelques mois.

Mon mental surchauffait.
Mon moral fluctuait violemment.
Et mon élan vital était paralysé.

Et puis j’ai été fatiguée d’être fatiguée.
J’ai décidé d’expérimenter le processus. De jouer le jeu pour de bon.
Parce que la seule manière de me sentir épanouie est de respecter ma nature.
Tant pis pour le temps que ça prendrait.
Tant pis pour l’incertitude et la rationalisation.

J’ai relevé la tête, je me suis reconnectée au monde extérieur, et je me suis reconnectée à ce qui me met le plus profondément en joie, tant professionnellement que personnellement.

Légèreté !
Pétillance !
Rires !
Créations !

Depuis que j’ai arrêté de me prendre la tête avec ma stratégie et mon autorité, et de “simplement” les appliquer, non seulement, je me sens épanouie, j’ai retrouvé mon enthousiasme légendaire mais en plus, j’ai fait de très belles rencontres…
Que demander de plus ?

Les termes de Human Design peuvent parfois nous piéger : “suivre sa stratégie”, “attendre l’invitation”… pour ma part, quand j’entends “stratégie”, je comprends “calcul” et quand j’entends “attendre”, je me visualise à l’arrêt du bus de la vie à… attendre…

Alors qu’en réalité, notre design est tout l’inverse : nous sommes là pour être dans notre Joie, suivre notre flow, nous connecter au monde.
Bien sûr, en tant qu’indépendante et artiste, je peux mettre de la stratégie dans mes actions mais ce n’est pas la stratégie qui me guide. C’est ma Joie !
De même que l’attente de l’invitation ne veut pas dire qu’on ne peut rien faire… au contraire, les Projectors sont faits pour explorer leurs passions, comprendre le monde et les autres humains : les champs d’apprentissage sont innombrables ! “Attendre l’invitation” signifie simplement qu’avant de donner un conseil, une guidance, nous devons être sûr.e.s que la personne en face est d’accord.

Pour le reste ? A nous la liberté de créer ce qui nous plaît !

Il est là le cadeau : apprendre de la vie, transmettre nos apprentissages et ainsi, attirer à nous les personnes qui vibrent sur la même fréquence que nous. Et je parle de la vie en général, pas seulement du pro.

Là aussi, j’ai résisté longtemps : est-ce que ça serait aussi simple que ça ?
Il suffirait de plonger dans les sujets qu’on aime, d’en parler pour le plaisir et hop ! nos rêves les plus fous se réaliseraient ?
Quelle confiance dans la vie cela demande, n’est-ce-pas ?

Mais en même temps, amie Projector, tu le sais au fond de toi, que tu es câblée pour ça : pour que ça soit aussi facile, pour qu’en étant dans le Flow, ton Energie et ta Joie te portent.

Alors, on s’en remet à l’Univers, et on embarque ensemble dans cette folle aventure ? Qu’en dis-tu ?

Avec Amour,
Sofia

2 Responses

  1. nicolas mb says:

    La vie est une composition
    Le charbon qui survit à la braise
    Avec la craie prise de la falaise
    Je trace mes marottes et mes addictions

    La vie est un montage
    Un larsen suivit d’un mauvais playback
    Un écho entre l’adret et l’ubac
    Des libertés de mon corps otage

    La vie est une peinture
    Un passage d’encres diluées, un lavis
    Un gribouillage recouvert de glacis
    Mon art n’est que mastique et jointure

    La vie est un collage
    A l’intérieur de mon corps carapace
    S’excitent les couleurs et les espaces.
    L’art et la vie sont carambolages

    • Sofia says:

      La Vie est une poésie
      Des rimes, jamais elle ne se passe
      Quand loin de tout, je me prélasse
      Même si pour eux, c’est une hérésie

      😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *